Depuis 1978, la loi sur l’assurance automobile au Québec est soumise à un régime mixte qui distingue l’assurance pour les dommages matériels de celle des dommages corporels. Obligatoire, l’assurance auto au Québec est exigée à tout propriétaire d’automobiles.

Aujourd’hui, de nombreux courtiers proposent différentes options en matière d’assurance automobile pour attirer un maximum de clientèles. Proposant un large choix de services allant de l’automobile privée à la motocyclette en passant par les véhicules utilitaires, les courtiers en assurance auto peuvent également proposer des coûts nettement concurrentiels face à la rude concurrence qui règne dans le secteur. Dans bien des cas, il est même possible de combiner une assurance auto et assurance habitation.

Des offres particulières peuvent aussi être proposées sur des taux préférentiels à une catégorie spécifique de clientèles telle que les retraités, les étudiants, les jeunes conducteurs, les conducteurs sans sinistre, les membres d’une association de professionnels ou en cas de pluralité des véhicules. Pour en savoir davantage sur chacune de ces prestations, il suffit de se rendre directement auprès d’une représentation en assurance auto ou d’opter pour une demande de documentation en ligne.

Dans pratiquement toutes les villes du Québec, chaque propriétaire d’automobile doit au moins souscrire pour une police d’assurance de base. Ainsi, la responsabilité civile est une section qui couvre le conducteur en cas d’accident menant à des blessures, à un décès ou de biens endommagés. Les indemnités d’accident légales représentent également une section obligatoire de l’assurance automobile au Québec. Elles couvrent en cas de blessures lors d’un accident de voiture avec des indemnités supplémentaires sur les frais médicaux, de soins auxiliaires, de réadaptation, de soignant mais aussi des personnes sans revenu. En cas de dommages matériels, une indemnisation directe est aussi proposée par la police d’assurance obligatoire. Cette section couvre l’ensemble des dommages sur le véhicule dans le cas où l’accident a été causé par une autre personne. En plus de ces garanties minimales imposées par la loi, le propriétaire du véhicule peut augmenter son niveau de protection grâce aux nombreuses offres proposées par les courtiers en assurance auto. Ces options permettent d’adapter la police d’assurance selon les besoins du propriétaire.