Prouesse technique

D’une manière générale, son allure n’a pas changé. Toutefois, la mue sur le bouclier avant, les optiques de phare et de feux sont redessinées tandis qu’une nouvelle barrette chromée orne le hayon ne sera pas inaperçue.

Afin de le rendre plus agréable à conduite et pour plus de sécurité aussi d’ailleurs, une nouvelle commande à boutons a pris la place du système de contrôle de descente Terrain Response. Sous le capot, le moteur est nouveau, un du 4-cylindres Ford 2.0 240 ch suralimenté au lieu du 6-cylindres en ligne d’origine Volvo.
Land Rover Freelander restylé : Joliment réussi