Mécanique assez souple

Le moteur TCe 120 se montre nettement plus vif que le diesel qui ne le ridiculise pas au rayon du couple 190 Nm au lieu de 220, obtenus. Sa sonorité étrange, qui fait penser à un moteur électrique et sa linéarité gomment les sensations, mais le 0 à 100 km/h demande 2,2 s de moins qu'avec le dCi 90, ce qui n'est pas mince.

Pourtant, cet allant se mesure plus à la tenue de route, toujours bonne et sans roulis excessifs. Les rebonds mollement contrôlés seront pointés du doigt en conduite rapide. Le Renault Captur s'astreint donc à un compromis qui n'est franchement pas honteux pour un usage plutôt paisible.



Renault Captur : Un dérivé du Clio IV