Après la résiliation de son assurance auto, la première chose à faire est de trouver des courtiers et assureurs spécialisés en profil de risque qui acceptent les conducteurs résiliés. Ces contrats sont souvent accompagnés d’une majoration de prime compte tenu du risque que représente la couverture de l’assuré récemment résilié, mais les contrats sont généralement étudiés pour éviter la récidive. Une assurance auto pour résilié est souvent limitée à la garantie minimum obligatoire, à savoir la responsabilité civile, pour maitriser le tarif de l’assurance.

Que faire si aucune assurance ne veut m'assurer ?

La procédure à suivre si aucune assurance ne veut m'assurer est le saisi du Bureau National de Tarification pour trouver la meilleure assurance selon le profil et les besoins du conducteur résilié. Ce service administratif indépendant fixe le montant de la prime d’assurance à payer par un conducteur résilié une fois que celui-ci a trouvé une offre d’assurance. L’intervention du BCT est toutefois limitée à l'assurance obligatoire, il oblige donc l’assureur à couvrir le conducteur résilié d’une garantie responsabilité civile.